Beyrouth (Liban) Langue Carnets de voyage Gastronomie Vie quotidienne À propos Revue de presse Hors-série Travail

Vie quotidienne > Taxis à Beyrouth

Article mis en ligne le 23/01/2013 à 18:34 et mis à jour pour la dernière fois le 05/02/2013 à 10:19

Les taxis (reconnaissables à leur plaque rouge…et à leur plaque "Taxi" :D) sillonnent la capitale libanaise et vous permettent de la découvrir à peu de frais…ou pas.

Le Libanais différencie le taxi du service. Au premier abord, aucune différence, et pourtant…

Le service est un taxi collectif. Il va vous emmener dans le quartier souhaité, mais sauf coïncidence, vous ne pouvez pas demander une adresse précise comme avec un taxi. Parfois, il s’arrêtera juste à l’entrée du quartier (par exemple, devant "Paul" pour Gemmayzeh, si vous arrivez du centre-ville). De plus, le chauffeur qui vous prend en service cherchera à récupérer de nouveaux passagers pendant le trajet. Donc, un temps de parcours relativement plus long qu’en taxi.

Les avantages du service ? Tout d’abord, le prix, évidemment : par exemple, de Hamrah à Gemmayzeh, et plus généralement d’un quartier de Beyrouth à un autre, ne comptez en général pas plus de 2000 LL (un euro !), là où un taxi vous prendra au minimum 10000 LL (5 euros). Autre avantage, le service est aussi un moyen de discuter un peu avec des Libanais. Soit qu’ils soient anglophones/francophones, soit que vous bredouillez en plus un peu d’arabe, et vous aurez là un moyen assez plaisant de passer le temps de la course.

Par contre, vous devrez peut-être arrêter 10 chauffeurs avant d’en trouver un qui accepte de vous prendre (parfois, ils vous demanderont x services, soit 2000*x LL la course : théoriquement à refuser, mais jugez selon l’heure, votre destination,...). Inconvénient donc : la perte de temps au moment de trouver LE service. Mais si vous n’êtes pas trop pressé(e) ou malchanceux(se)…

Autres remarques

Honnêtement, l’état des voitures peut ne pas toujours rassurer, mais bon, on n’y pense pas (sauf au moment de claquer la portière, j’ai parfois peur qu’un morceau me reste dans les mains, m’enfin). Quant au klaxon, vous pouvez penser qu’il est bloqué en position marche, mais non, rassurez-vous, c’est normal.

Certaines compagnies de taxis vous proposent un service téléphonique pour commander votre taxi. C’est souvent bien pratique. J’ai utilisé la même société de taxis que mon oncle, ce qui me fait l’aller de Hamrah à Gemmayzeh (aux adresses que je souhaite) à 13000 LL (en journée la semaine ; 15000 le dimanche ; 18000 le soir). Je n’ai pas encore essayé le système du service pour ce trajet, mais ce prix est en tout cas suffisant pour éloigner les chauffeurs de taxi qui vous sollicitent (ou à qui vous vous adressez) dans la rue (avec ma dégaine de bon touriste européen, leurs propositions tournent plutôt autour de 25000 LL :D ).

Dans la même catégorie Vie quotidienne

Les coupures d’électricité
La monnaie au Liban
Téléphone portable à Beyrouth
Livraison à domicile à Beyrouth
Transports en commun au Liban
Courir à Beyrouth
Caissières à Beyrouth
Bus à Beyrouth
Louer une voiture à Beyrouth
Conduire au Liban
Roue crevée ? Le Liban a la solution
Écran d’iPhone cassé au Liban
T-shirt du Hezbollah
Se baigner au Liban - Les plages libanaises
La sécurité au Liban
Ceinture de sécurité au Liban
Monoprix à Beyrouth
Carte SIM au Liban
Papier toilette au Liban
Eau du robinet au Liban
Prises électriques au Liban

Posez vos questions ou commentez l’article :

05/12/2013 à 21:42:53
JE SERAI A BEYROUTH VERS LA FIN DE L’ANNEE ..POUR PASSER NOEL LA BAS ...SERA T-IL INTERESSANT ..CHER.. CONFORTABLE OU ..???

06/12/2013 à 11:46:14
PLUTÔT .. !

09/04/2015 à 05:01:21
j’aurais réellement besoin d’un chauffeur de taxi francophone,,pouvez vous me transmettre les coordonées de la sociéte dont vous parlez?je serais sur jdaide,,

09/04/2015 à 10:13:33
Vous pouvez essayer GS Taxi (009611693666 ou 0096171712967)

05/08/2016 à 16:43:17
Bonjour,
juste pour signaler que pour des raisons professionnelles, j’ai eu à utiliser à Beyrouth les services de la compagnie "White taxi". Ponctualité et efficacité au rendez-vous, par contre, les chauffeurs rencontrés n’étaient pas francophones (anglophones) !
A bientôt

© jean-baptiste matthews