Beyrouth (Liban) Langue Carnets de voyage Gastronomie Vie quotidienne À propos Revue de presse Hors-série Travail

Vie quotidienne > Courir à Beyrouth

Article mis en ligne le 21/02/2013 à 00:21 et mis à jour pour la dernière fois le 09/06/2017 à 21:19

Courir à Beyrouth, ça peut être un parcours du combattant.

J’ai déjà parlé du trafic routier à Beyrouth. Du fait du nombre de voitures, de leur non respect global du code de la route et des incivilités automobilistes, malheureusement extrêmement fréquentes (que ce soit au niveau de la conduite ou du stationnement), se déplacer dans la capitale libanaise n’est pas toujours agréable.

S’agissant de courir, un premier facteur à prendre en compte est la pollution. En journée, dans la plupart des quartiers que je traverse, il flotte une odeur d’essence peu agréable et qui, psychologiquement en tout cas, pèse sur mes pauvres poumons (surtout qu’ils s’étaient habitués à l’air pur de la campagne normande ou de Freiburg, ville écologique allemande*).

Ensuite, il va sans dire que les multiples obstacles que vous rencontrerez sur votre trajet (voitures garées sur le trottoir pare-chocs contre pare-chocs, etc.) et les divers dangers que vous aurez à affronter (feux non respectés, motos circulant sur le trottoir,...) vous forceront à maintenir une attention assez constante (je pense raisonnable de proscrire le baladeur mp3, au moins au début, mais ça n’engage que moi), à vous arrêter régulièrement (ceci dit, c’est très utile pour vous forcer à faire du fractionné).

Dans certains cas, et notamment lorsque j’estime être dans mon bon droit (feu vert piéton), je suis parfois tenté de forcer un peu le passage aux voitures (au prix d’un ou deux coups de klaxon) en comptant sur ma bonne étoile pour couvrir les réflexes du conducteur, l’état des freins du véhicule…Bref, pas trop recommandable, mieux vaut s’arrêter.

Mais rassurez-vous, tout n’est pas si noir ! Si vous n’habitez pas trop loin de la mer en tout cas (à Hamra, par exemple). Vous pouvez de là rejoindre les bords de mer très rapidement et courir le long de la corniche (qu’empruntent en partie les coureurs du marathon de Beyrouth). Vous bénéficiez d’une vue agréable, du vent du large, d’une large chaussée...Vous avez le choix entre un parcours assez plat (celui au nord qui va d’est en ouest**, qui s’offre à vous si vous sortez par le bas de l’AUB) ou un autre un peu plus en relief (celui au nord-ouest qui va du nord au sud**, du côté de Raouché).

Courir sur la Corniche est donc bien plus agréable que de courir en pleine ville. Vous vous sentirez un peu moins seul en tant que sportif(-ve). Ensuite, la vue sur la Méditerranée vous plaira sans aucun doute. Enfin, rien à craindre des voitures une fois sur la Corniche (mais prudence en traversant la double voie qui la longe, évidemment).

Pour les plus courageux, la plage est également une très bonne solution, soit pour faire des allers-retours, soit comme partie de votre parcours total. Par contre, ne courez pas trop près de l’eau : il suffirait d’une vague traîtresse qui vous arrive aux genoux pour vous ramasser lamentablement dans l’eau, devant plein de Libanais ébahis. C’est…euh…arrivé à euh…un ami à moi. Et je vous en pose des questions ?

 

* Pléonasme ? / ** mes indications ne sont peut-être pas tip-top, j’incluerai de la cartographie plus tard.

Dans la même catégorie Vie quotidienne

Les coupures d’électricité
Taxis à Beyrouth
La monnaie au Liban
Téléphone portable à Beyrouth
Livraison à domicile à Beyrouth
Transports en commun au Liban
Caissières à Beyrouth
Bus à Beyrouth
Louer une voiture à Beyrouth
Conduire au Liban
Roue crevée ? Le Liban a la solution
Écran d’iPhone cassé au Liban
T-shirt du Hezbollah
Se baigner au Liban - Les plages libanaises
La sécurité au Liban
Ceinture de sécurité au Liban
Monoprix à Beyrouth
Carte SIM au Liban
Papier toilette au Liban
Eau du robinet au Liban
Prises électriques au Liban

Posez vos questions ou commentez l’article :

29/03/2015 à 22:34:52
Bonsoir,très intéressant ,je vous remercie beaucoup surtout que je compte me rendre pour la première fois à Beyrouth et je connais rien la-bas .mais j’ai entendue parlé de ce beau LIBAN .
j’irai bientôt si vous pouvez me contactez s’il vous plait pour plus de renseignement avant mon départ ça serai gentil .
merci d’avance .

29/03/2015 à 23:39:51
Bonsoir, vous pouvez me contacter sur Skype : jeanbaptiste.matthews ou par mail (ajouter @gmail.com à mon nom Skype)
À bientôt,

03/12/2016 à 21:07:37
Pour courir, je conseillerais plutôt la forêt des pins qui est le plus grand espace vert de la ville. En plus, il n’y a presque personne là-bas.

27/07/2017 à 18:35:33
Merci pour ces informations et votre humour ...

© jean-baptiste matthews