Beyrouth (Liban) Langue Carnets de voyage Gastronomie Vie quotidienne À propos Revue de presse Hors-série Travail

Vie quotidienne > La sécurité au Liban

Article mis en ligne le 11/02/2015 à 01:11

Alors oui, ça fait deux ans que j’ai quitté le Liban. Mais il faut bien que j’entretienne un peu ce blog…

Voisin d’un pays en guerre et entouré (ou pas loin) de plein d’autres pays sympathiques, le Liban est-il malgré tout un pays sûr ? Il y a à mon avis plusieurs choses à distinguer.

En général, la présence à tous les coins de rue (à Beyrouth en tout cas) de militaires en treillis, parfois de matériel de combat lourd (chars), peut impressionner. Quand on sort un peu dans le pays, on croise également beaucoup de checkpoints de l’armée, auxquels il ne faut pas manquer de s’arrêter. Mais ça ne crée pas spécialement de climat de peur, me semble-t-il, ou alors on s’y habitue très vite.

Sécurité générale à Beyrouth (parce qu’à Tripoli n’essayez même pas en rêve d’y aller c’est dangereux et le Grand Schtroumpf a toujours dit que…)

La tendance semble être à la confiance. Dans un bureau de change de beyrouthin, j’ai vu des millions (et des millions) de livres libanaises en grosses coupures disposées sur le guichet pendant que l’employé les comptait. Personnellement, je ne me sentais pas moins en sécurité à Beyrouth, la nuit, que dans mon village normand de 400 habitants.

Par contre, de nombreuses filles (non libanaises) de mon entourage se sont plaintes des comportements de taxis, de policiers, etc. Harcèlement, drague lourde, apparemment ça peut aller assez loin. Mais est-ce que ça diffère finalement des sifflements ou des remarques qu’on se prend à Paris ? (J’en sais rien, moi on me siffle jamais de toute façon, de toute façon il n’y en a que pour les filles pff.)

Je ne mentionnerai pas (en fait si) les petites arnaques classiques des taxis/services, ça arrive régulièrement si on ne fait pas attention, mais ça me semble de bonne guerre quand on veut faire le malin dans un pays dont on ne maîtrise pas la langue, et puis ce n’est pas vraiment de l’insécurité.

Israël

Concernant les "risques" liés à la situation tendue avec Israël, je les trouve assez limités. L’accès au Liban sud, près de la frontière israélienne, est de toute façon réglementé. Maintenant, sans être géopoliticien, la probabilité d’un nouveau conflit ouvert me semble assez élevée.

Syrie

Le "conflit syrien" (ou syro-daeshien-iraqi-syrien, ou comme vous voulez, en fait) a eu comme première conséquence l’afflux de réfugiés syriens au Liban : je crois qu’ils représentent maintenant plus du quart de la population du Liban (en comptant ou pas les réfugiés palestiniens). Certains dorment la nuit dans les chantiers sur lesquels ils travaillent le jour. Un peu comme partout, certains Libanais accusent les réfugiés syriens de créer de l’insécurité. Personnellement, ceux que je connais sont tout à fait réglos, mais il faut dire qu’ils ne dorment pas dans les chantiers, et puis de toute façon ne comptez pas sur moi pour prendre parti là-dessus.

L’autre conséquence est, plus récemment, un pic d’activité militaire à la frontière. Quelques raids repoussés par l’armée (bien ouéj les gars), des tentatives plus ou moins réussies de passage de voitures piégées,…Là encore, rien d’alarmant tant qu’on ne va pas s’exposer inutilement comme un gros kéké (je ne vise personne).

En conclusion, c’est ce que je répète à qui veut bien m’entendre : la sécurité, dans l’immédiat, ne devrait pas vous servir de prétexte pour ne pas voyager au Liban, tant que vous restez dans les zones sûres.

Pour des informations plus informées, plus détaillées, plus officielles, plus blanches que blanches, rendez-vous sur le site Conseils aux voyageurs du Ministère des Affaires étrangères, et arrêtez de visiter mon blog si c’est pour prendre conseil ailleurs :’( (bon je plaisante, mais je rappelle que les infos que je donne peuvent être périmées et incorrectes, car ça se base quasi exclusivement sur mon ressenti lors de mes séjours au Liban, et je ne suis pas infaillible…)

Le sujet traité dans cet article m’a laissé une impression positive.

Dans la même catégorie Vie quotidienne

Les coupures d’électricité
Taxis à Beyrouth
La monnaie au Liban
Téléphone portable à Beyrouth
Livraison à domicile à Beyrouth
Transports en commun au Liban
Courir à Beyrouth
Caissières à Beyrouth
Bus à Beyrouth
Louer une voiture à Beyrouth
Conduire au Liban
Roue crevée ? Le Liban a la solution
Écran d’iPhone cassé au Liban
T-shirt du Hezbollah
Se baigner au Liban - Les plages libanaises
Ceinture de sécurité au Liban
Monoprix à Beyrouth
Carte SIM au Liban
Papier toilette au Liban
Eau du robinet au Liban
Prises électriques au Liban

Posez vos questions ou commentez l’article :

01/06/2015 à 19:25:43
Bonjour ,
En faire j’étais sélectionnée pour une mission d’écovolontariat a Tyre pendant 3 mois. J’hésite encore est j’y vais ou non à cause de l’insécurité qui règne dans le pays.
Vos conseils s’il vous plait.

03/06/2015 à 11:40:26
Bonjour,
à mon avis l’insécurité ne règne pas dans le pays et vous devriez pouvoir profiter de ces 3 mois, en respectant évidemment quelques règles de prudence (pas comme moi quoi). En cas de risque grave et imminent de toute façon la mère patrie devrait vous rapatrier, comme ça a été le cas lors de la guerre de 2006 il me semble.

© jean-baptiste matthews