Beyrouth (Liban) Langue Carnets de voyage Gastronomie Vie quotidienne À propos Revue de presse Hors-série Travail

Langue > Quelques mots sur l’arabe libanais

Article mis en ligne le 14/01/2013 à 19:04 et mis à jour pour la dernière fois le 28/01/2013 à 16:43

L’arabe libanais (oui, on parle de la langue, pas de l’habitant :D) est parlé dans la rue. Si j’en crois tous les cours que j’ai visités, il est généralement écrit non pas en écriture arabe mais en lettres latines agrémentées de chiffres...Tout un programme.

Pour les non-initiés, ça peut donner quelque chose d’une clarté toute relative, du genre : sa7tayn (bon appétit ; probablement le mot que j’aurai le plus entendu de ma grand-mère ici :D). Petite consolation, ça se lit bien de gauche à droite.

Dans cet exemple, le 7 correspond au ح arabe (si vous ne connaissez pas l’alphabet arabe, vous voilà bien avancé :D), comme dans Hamrah (le quartier de Beyrouth).

Je ne vais pas vous faire un cours, je n’en ai pas le niveau. Voici donc un lien pour ceux que ça intéresse : http://parler-libanais.blogspot.com/2006/10/leon-0-prononciation-et-phontique.html

À noter qu’il n’y a pas vraiment d’écriture fixe. J’aurai pu écrire sa7teynsahtensa7teen...

Cette méthode est pratique en ce qu’elle ne nécessite pas d’apprendre un nouvel alphabet et qu’elle permet l’usage d’un clavier standard. Personnellement, je connaissais déjà l’écriture arabe (pour l’arabe classique), et j’ai trouvé cette nouvelle méthode au moins aussi difficile à s’approprier, en raison de l’absence de règles d’écriture fixes. Cela peut en effet empêcher, pour les débutants, de différencier deux sons pourtant bien distincts : j’ai parfois vu miin ("de", indique la provenance) et min ("qui") écrits de la même façon : min...

Dans la même catégorie Langue

Où apprendre l’arabe libanais ?
Où apprendre l’arabe littéral/classique à Beyrouth ?
Quelques mots sur l’arabe classique
Apprendre l’arabe au Saifi Institute
Trouver un tandem à Beyrouth
Lire Tintin en arabe
Protéger les BD en arabe

Posez vos questions ou commentez l’article :

27/08/2013 à 22:10:36
bonjour
j’aimerais avoir la traduction de: sa7ten w3afiye

merci

26/11/2015 à 16:36:35
De ce que je sais 3afiye connote le bien-être :)

28/08/2013 à 19:20:35
Bonjour,
Comme indiqué ci-dessus, sa7ten est l’équivalent de "bon appétit". w3afiye indique plutôt l’encouragement, la vigueur...Je n’avais jamais entendu cette expression (ou alors je n’avais pas fait attention), ce doit être un "bon appétit" un peu plus accentué ?
Si vous trouvez mieux n’hésitez pas à partager :D
Jean-Baptiste

13/02/2016 à 14:39:58
Savez vous comme ecrire en arabe libanais " le destin" ou la destinée svp

22/02/2016 à 20:49:32
Bonsoir,
l’arabe libanais vernaculaire est généralement écrit en lettres arabes. C’est par nécessité de texter plus facilement que l’usage de l’alphabet latin augmenté du 7 (ح) et du 3 (ع) et des 5,9 et autres chiffres s’est répandu, au point d’avoir des textes illisibles. Il ne faut pas oublier que les langues d’instruction au liban sont soit le français ou l’anglais, comme les maths et les sciences ne sont pas enseignées en arabe. Donc il est généralement plus facile de manier un clavier occidental qu’arabe.
Dans le temps ( 196X-197X ) l’écrivain - philosophe Said Akl (récemment décédé à l’age de 101 ans) a tenté d’adopter l’alphabet latin pour écrire le libanais parlé, mais c’était une initiative personnelle, marginale, et non-officielle, quoique soutenue par une frange minime de l’intelligentia.

Le destin se dit "Al Qadar" (القدر) en arabe, mais en arabe parlé le plus répandu est An-Nassib (النصيب) ou Nassib (نصيب) sans l’article défini. Ce n’est pas un double S , mais un S lourd. On emploie quelquefois Hazz (حظ) , chance , pour le même sens. Hazzo bl dnia / hazzo bd dnia حظه بالدنيا , sa chance dans le monde.
Alors , "son destin" peut se dire: qadaro, nassibo, ou hazzo. Mon destin: qadaré, nassibé, ou hazzé.

26/02/2016 à 22:12:26
Merci beaucoup pour vos explications sur le blog !

14/08/2016 à 16:28:27
Comment on dit bon matin en libanais?

12/10/2016 à 00:31:49
les. libanai de ashrafieh cs m’étonnerai il disent qadaro mais 2adaro

© jean-baptiste matthews